FNBTV   Facebook           FNBTV   Twitter           FNBTV   Youtube

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti

Depuis hier au soir, la commune de Lorgues accueille au sein de sa section Front National un nouveau responsable en la personne de Jean-Philippe Martinez.

Militant de longue date, Jean-Philippe s’est toujours signalé par sa fidélité à notre mouvement et son sens de l’engagement.

Il s’est particulièrement distingué par son souci de mener à bien toutes les missions qui lui furent confiées auparavant.

Son dévouement sera désormais consacré à la restructuration de la section lorguaise avec pour mission prioritaire la préparation des échéances électorales de 2017.

 

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti
Secrétaire départemental du FN Var
Conseiller régional de PACA

Email

Marion Maréchal-Le Pen: « Une défaite électorale, mais une victoire politique historique »

Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse et Présidente du groupe Front National au Conseil régional de PACA, et Frédéric Boccaletti, Secrétaire départemental du FN Var et Conseiller régional de PACA, ont invité vendredi soir leurs militants à partager la galette des rois du Front National du Var.

En préambule, Frédéric Boccaletti revint sur la campagne des régionales « C'est une réussite car nous avons été seuls contre tous et malgré cela nous réalisons des scores jamais atteints dans notre région. »
Des résultats qui constituent selon lui « l'avant-garde de la future victoire du Front national.» Il rappela les scores « historiques » des villes de Cogolin, Fréjus, Le Luc...et les 49,14% sur le département. Il fustigea au passage «une certaine presse qui n'a pas hésité à relayer mensonges et injures. » Il annonça une nouvelle orientation fédérale du parti avec une nouvelle équipe en charge de structurer l'ensemble des communes du Var, et une seconde équipe qui préparera les prochaines élections. Il remercia les militants et les encouragea à poursuivre leur travail sur le terrain : « nous touchons désormais au but, nous allons continuer en étant présents sur le terrain pour atteindre la majorité (...) En 2017 nous récolterons le fruit de nos efforts. »

 M.M le Pen : «Je suis convaincue que l'heure est venue»


Marion Maréchal Le Pen se félicita des résultats du Var aux Régionales (49,2%) et du Vaucluse (51,2%) : « Derrière la défaite électorale il y a eu une indéniable victoire politique historique. Il nous manque moins de 1% pour obtenir la majorité absolue dans le Var, alors que nous étions un contre tous » et de vilipender les patrons de presse : «  le rouleau compresseur de la diabolisation qui s'est activé contre nous. »
Elle critiqua ensuite la politique de Christian Estrosi, celle du gouvernement, de Nicolas Sarkozy, qui a « jeté la France dans le chaos » , et annonça une explosion migratoire « dont nous ne sommes qu'au début ».
« Nous sommes face à une classe politique impuissante, dépassée, paralysée (…) incapable du moindre acte de résistance et de courage . »
Elle se dit inquiète de la situation, qualifiant le droit d'asile d'une « filière d'immigration bis » et la politique de « grande porte ouverte de l'un des réseaux qui nous envoie des terroristes. » Elle évoqua les mosquées salafistes toujours en activité, les Imams radicaux non expulsés, et le retour au contrôle des frontières «qui n'a jamais été effectif car nous n'avons plus les hommes ni les infrastructures».
Elle conclut en déclarant que le FN était le seul a avoir un programme sur le sujet et se dit extrêmement optimiste: «Je suis convaincue que l'heure est venue.»

, le 30 janvier 2016

 
 

Autres photos:

     
https://www.ouest-var.net/actualite/six-fours-marion-marechal-le-pen-une-defaite-electorale-mais-une-victoire-politique-11622.html

Email

Six-Fours: Marion Maréchal-Le Pen revient sur les régionales

Six-Fours - Politique vendredi 29 janvier 2016

A l'occasion de la galette des rois du Front National du Var, autour de 300 personnes étaient présentes vendredi soir Salle Scarantino, en présence de Marion Marechal-Le Pen (député du Vaucluse, présidente du groupe Front National au Conseil Régional). 1mllSon directeur de campagne lors des régionales, et également secrétaire départemental du FN Var,  Frédéric Boccaletti a fait part de sa satisfaction: "Cette campagne a été une réussite, et c'est l’œuvre d'une personne Marion Maréchal Le-Pen. Nous avons été seuls contre tous avec des scores jamais atteints dans notre région". Et  d'annoncer: "Nous touchons désormais au but, on va continuer notre travail de terrain. Nous allons mettre en place une nouvelle organisation fédérale en ce sens... Et en 2017 on récoltera le fruit de nos efforts avec l'élection de Marine Le-Pen". Quant à Marion Maréchal Le-Pen, elle a salué le travail des militants et de Frédéric Boccaletti, "un extraordinaire directeur de campagne. Ce n'est pas pour rien que nous avons réalisé le 2ème meilleur score en France dans le Var, juste derrière le Vaucluse". Et de revenir sur la campagne: "Derrière la défaite électorale, il y a une victoire politique, la montée du FN est inexorable, nous avons gagné 200.000 voix dans l'entre deux tours; C'est une progression historique, on a fait tomber un certaine nombre de tabous". Elle a ensuite critiqué la politique de Christian Estrosi, raillant ses alliances avec le PS, avant d'élargir son propos à la politique gouvernementale, à l'immigration, de Cologne à l'Islam radical en passant par les mosquées. Et elle eut aussi un mot pour les grands patrons de presse, parlant d'un "rouleau compresseur de la diabolisation".  Et de conclure sur "une note optimiste", "je suis convaincue que l'heure est venue", avec à l’horizon 2017, et "l'élection de Marine Le-Pen".

D.D

3mond  4boccaletti 
 4mlp  5lepen

http://www.ouest-var.info/site/index.php/politique/six-fours-politique-menu/9163-marion-marechal-le-pen-revient-sur-les-regionales-a-six-fours

 

Email

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LAURENT LOPEZ CONSEILLER MUNICIPAL DE BRIGNOLES

Le premier conseil municipal de l’année à Brignoles aura porté au grand jour les vives tensions présentes au sein de l’exécutif.

Le premier adjoint délégué aux finances, Jean-Michel Rousseau, s’est dessaisi avec fracas de ses responsabilités, soulignant l’ambiance délétère régnant au sein de l’équipe municipale ainsi que son profond désaccord quant à la gestion de Madame le Maire.

Le groupe Front National prend acte de cette décision qui honore Monsieur Rousseau, lequel s’est distingué depuis le début de la mandature  par sa probité et ses prises de positions courageuses à l’encontre de Madame Pons.

Email